L’essai à cinq cycles pour une consommation de carburant plus précise

Retour

L’essai à cinq cycles pour une consommation de carburant plus précise

Lorsqu’on achète une voiture, il est important de connaître l'estimation précise de sa consommation de carburant moyenne. Après tout, ça permet de mieux calculer son budget en carburant et de mieux comparer chaque modèle. C’est pourquoi, à partir des années-modèles 2015, Honda Canada et les autres fabricants offriront de nouveaux résultats de consommation plus précis grâce à la méthode à cinq cycles. Les résultats affichés seront plus élevés, mais rassurez-vous : la consommation réelle restera la même. Voici en quoi les deux méthodes diffèrent et pourquoi la nouvelle offrira un compte-rendu plus précis aux consommateurs.

L’ancienne méthode à deux cycles

L’ancienne méthode, encore utilisée pour les années-modèle 2014, prend en compte deux tests. En laboratoire, on simule d’abord un parcours urbain en effectuant des arrêts et des démarrages. La vitesse moyenne durant l’essai est de 34 km/h et la vitesse de pointe monte à 90 km/h. Cette partie dure environ une trentaine de minutes.

Lors du deuxième essai, on simule la conduite sur l’autoroute et les routes secondaires. Pendant ce test durant environ une quinzaine de minutes, la voiture roule à une vitesse moyenne de 78 km/h et à une vitesse de pointe de 97 km/h. Durant le test, il n’y a aucun arrêt.

Les conditions extérieures des deux tests sont contrôlées : la température se situe entre 20 et 30 degrés, le climatiseur et le chauffage ne sont pas activés et l’accélération est lente : on parle de 5,3 km/h à la seconde.

La nouvelle méthode à cinq cycles

La nouvelle méthode incorpore les deux tests mentionnés précédemment. Toutefois, on ajoute les données de trois autres tests pour le calcul final.

Avec le troisième test, on s'intéresse à la consommation par grand froid lors d’un parcours simulé en ville. La température de la cellule d’essai est abaissée à sept degrés Celsius au-dessous de zéro. En effet, comme certains moteurs ont tendance à consommer davantage par temps froid, on obtient des données plus précises pour notre climat hivernal.

Lors du quatrième test, on s’intéresse au climatiseur. La température de la cellule d’essai est montée jusqu’à 35 degrés Celsius et on met en marche la climatisation. La voiture effectue un parcours urbain simulé à une vitesse moyenne de 35 km/h et avec une pointe de 88 km/h.

Finalement, le cinquième test s’intéresse à la consommation de carburant à grande vitesse et lors des vives accélérations. Après tout, il arrive que l’on doive appuyer sur le champignon et rouler au-delà de la vitesse permise lors de dépassements. Le test d’une durée de dix minutes soumet le véhicule à des accélérations de 13,6 km/h à la seconde et à une vitesse maximale de 129 km/h. Quatre arrêts complets sont programmés pendant le test.

Les années-modèles 2015 ne consomment donc pas davantage que leurs homologues de 2014. S’il y a une différence entre les consommations, c’est tout simplement parce que la nouvelle méthode à cinq cycles est entrée en vigueur. Rappelez-vous : pour maximiser chaque goutte de carburant, respectez les limites de vitesse, évitez les accélérations et freinages brusques et appuyez sur le bouton ECON!

Catégories : Technologie Honda